Bienvenue dans le monde de la vision des enfants!

Archives de juin, 2012

Myopie (1)

TOUT SAVOIR AU SUJET DE LA MYOPIE

La myopie est un sujet complexe, tant pas son origine que par son évolution, chez les enfants comme chez les adultes. Nous allons tenter d’éclaircir toutes les notions qui se rapportent à la myopie.

 Explication schématique:

De façon schématique, dans un oeil myope, les rayons de lumière vont se focaliser en avant de la rétine, ce qui cause un embrouillement en vision au loin.

Lorsque la myopie est corrigée avec des lentilles concaves (appelées aussi négatives), les rayons de lumière vont se focaliser au plan de la rétine et la vision est claire.

Mais ceci n’est qu’une explication schématique, et en fait, une nouvelle étude a constaté que la myopie se développe chez les enfants quand le cristallin cesse de s’adapter à  la croissance continue de l’œil, selon des chercheurs à l’Ohio State University College of Optometry.

Le cristallin cesse de s’amincir et de s’aplatir, et perd de sa puissance dans l’année qui précède l’apparition de la myopie comparés aux emmétropes (ni myopes, ni hypermétropes). Ainsi, Le début de myopie se caractérise par une perte brusque des changements compensatoires du cristallin qui continuent chez les emmétropes. Le mécanisme responsable de ce découplage demeure spéculatif.

  • Mutti DO, Mitchell GL, Sinnott LT, et al. Corneal and crystalline lens dimensions before and after myopia onset. Optom Vis Sci. 2012 March;89(3):251-62

Origine de la myopie

Il y a deux théories: la théorie génétique et la théorie environnementale.

La théorie génétique

La théorie génétique affirme que les gens deviennent myopes parce que c’est inscrit dans leur matrice et qu’il n’existe aucune relation entre la myopie et l’utilisation des yeux… L’incidence familiale, selon cette théorie, fait croire que les enfants nées de parents myopes n’auront pas autre choix que de devenir, eux aussi, myopes.

La théorie environnementale

La théorie de l’environnement affirme qu’outre la myopie de naissance (souvent très importante), la myopie est une adaptation possible au «stress visuel»: la scolarisation, les longues heures à lire, à écrire, à dessiner, les heures passées devant un ordinateur, jeux vidéos, la distance de lecture ou d’écriture ou à l’ordinateur, la posture adoptée, etc.

Plusieurs études scientifiques montrent que lorsqu’on compare deux populations présentant des caractéristiques génétiques homogènes (amérindiens, Inuits), la proportion des gens scolarisés qui deviennent myopes est significativement plus élevée. Les optométristes qualifient cette myopie de «myopie scolaire, myopie de stress, ou myopie de travail». On peut même affirmer  qu’aujourd’hui, les enfants deviennent myopes plus jeunes et montrent une myopie qui progresse plus rapidement qu’il y a même une vingtaine d’années!

Aussi, il n’est pas surprenant que les meilleurs lecteurs soient souvent des gens myopes…

Aujourd’hui, même les adultes peuvent devenir myopes suite à une utilisation nouvelle et importante de leurs yeux (le travail devant ordinateur en est un bon exemple). On qualifie ce genre de myopie de «myopie adulte d’apparition tardive».

On prétend souvent que la myopie devrait cesser de progresser avec la puberté… or aujourd’hui il n’en est rien. Ceci était vrai il y a plusieurs décennies quand les gens cessaient de fréquenter l’école vers l’âge de 16 ans et de lire! Aujourd’hui, avec toutes les exigences visuelles auxquelles nos yeux doivent faire face, il arrive souvent que la myopie ne cesse pas de progresser. Il faut donc alors agir promptement.

Une petite proportion de la myopie est clairement de nature familiale et cette myopie apparaît généralement tôt dans les débuts de la vie et est la plupart du temps de quantité importante. Le monde de la génétique l’a bien démontré. Cependant, dans les sociétés économiquement développées, les enfants deviennent myopes durant l’enfance, en particulier pendant les années scolaires.

L’héritage génétique ne peut pas tenir compte les changements de myopie induits par l’environnement. Il y a en fait beaucoup de preuves du changement rapide induit par l’environnement, associé à l’éducation et à l’urbanisation accrues.

Les changements environnementaux semblent être le facteur principal augmentant la prédominance de la myopie autour du monde.

  • Morgan I, Rose K. How genetic is school myopia? Prog Retin Eye Res. 2005 Jan;24(1):1-38.

Il ne faut pas croire qu’on ne peut que pallier à l’embrouillement de loin avec de simples lunettes ou lentilles de contact pour voir de loin et qu’il n’y a rien à faire pour prévenir ou tenter de contrôler la myopie.

Publicités

D’abord, qu’est-ce que la Vision?

La vision est notre sens le plus important: en effet, 80 % de ce que nous apprenons se fait par le biais de nos yeux. Pourtant les gens ont souvent tendance à sous-estimer cet important  système d’information. C’est pourquoi j’ai pensé commencer avec la définition du mot VISION.

Dans bien des cas, les enfants qui ont des problèmes visuels ou dont les habiletés visuelles et perceptuelles sont déficitaires, auront des difficultés certaines à bien réussir à l’école.

Malheureusement, on fait trop souvent l’erreur de croire que si l’enfant a une «bonne vision» (c’est-à-dire une acuité visuelle de 20/20 (6/6) ou 100 %), il ne peut y avoir d’autres problèmes…

Afin de bien comprendre ce que les optométristes qui ont comme centre d’intérêt la rééducation visuelle entendent par le mot «vision», nous discuterons ici des quatre composantes de la vision:

1- LA COMPOSANTE DE LA SANTÉ DES YEUX

Ici, il s’agit de la structure même des yeux: sont-ils en santé?

Heureusement, la fréquence des maladies des yeux chez les enfants d’âge scolaire est très faible. La fréquence est plus élevée à la naissance ( environ 1%).

2- LA COMPOSANTE OPTIQUE

Ici, il s’agit de déterminer si l’enfant a un problème de myopie, d’hypermétropie ou d’astigmatisme. Mais on sait que «voir clair ne suffit pas…». Il faut surtout examiner la vision de près. Lorsque les enfants fournissent un effort trop grand à la lecture ou à l’écriture, alors des lunettes de repos (ou de travail) servent à diminuer le stress relié à ces activités.

3- LA COMPOSANTE FONCTIONNELLE

Ici, il est question de la focalisation (mise à foyer des yeux), de l’alignement des yeux (sont-ils bien coordonnés?) et enfin des mouvements oculaires (pouvoir bouger ses yeux de façon souple et facile).

Des mouvements oculaires bien coordonnés sont essentiels à une bonne lecture!

La plupart des enfants qui ont des problèmes scolaires montrent des mouvements oculaires inadéquats ainsi que des problèmes de focalisation surtout en vision de près.

  «Les enfants avec des problèmes d’apprentissage ont souvent de la difficulté à suivre un objet devant leurs yeux et à bouger leurs yeux d’un endroit à un autre. Au lieu de mouvements précis, leurs yeux font des mouvements de saccades avec beaucoup de retards. Ceci fait en sorte que des activités telles que jouer à la balle, faire une ligne droite ou lire une ligne de texte deviennent très difficiles.»

(Jean Ayres, Sensory Integration and the child)

4- LA COMPOSANTE PERCEPTUELLE

Les habiletés perceptuelles sont le raffinement et l’aboutissement des habiletés visuelles: elles englobent la motricité et les habiletés de décodage de l’information visuelle.

Parmi les habiletés perceptuelles qui sont importantes pour bien performer à l’école, nous retrouvons: la perception de la forme (l’enfant reconnaît-il les formes de base?), la reproduction œil-main (peut-il reproduire avec ses mains, ce qu’il voit avec ses yeux?), la coordination oeil-main, la manipulation visuelle (jouer avec les formes), la visualisation (peut-il se faire une image dans sa tête?), la mémoire visuelle, la mémoire auditive.

Toutes ces habiletés tant visuelles que perceptuelles ont une grande importance pour une réussite adéquate à l’école. Il faut se rappeler que pour l’être humain, la tâche la plus difficile de sa vie est de maîtriser les symboles de sa langue maternelle.

Il faut donc un examen visuel complet ainsi que dans un deuxième temps, une évaluation visuelle, perceptuelle et motrice afin de bien cerner la complexité du problème de l’enfant.

Nous reviendrons plus en détail sur les composantes de la vision avec un grand «V» dans un prochain blogue.

Bienvenue!

Bienvenue !

J’ai cru utile de créer ce blogue afin d’informer le plus de gens possible sur la vision des enfants. Deux thèmes principaux y seront traités: la vision et les problèmes d’apprentissage scolaire ainsi que le contrôle de la myopie chez les jeunes. Ce sont en effet deux thèmes qui me passionnent dans ma pratique quotidienne en tant qu’optométriste.

N’hésitez pas à me poser des questions ou à me joindre à: jplagaceopto@gmail.com.

J’espère que vous trouverez utiles toutes les informations que j’y insérerai afin d’aider vos enfants à avoir une meilleure performance à l’école ou afin de vous aider à contrôler leur myopie. La myopie qui progresse sans cesse est devenu monnaie courante et il existe toutes sortes de traitement pour y remédier.

Merci.

Clinique d’optométrie Centre-Sud
851, boul. de Maisonneuve, est
Montréal, Québec, H2L 1Y8
Téléphone: 514-527-8039