Bienvenue dans le monde de la vision des enfants!

Myopie (2)

Ce qu’il est important de comprendre

Même si la myopie signifie une diminution de l’acuité visuelle en vision de loin, on sait que l’origine du problème est l’utilisation des yeux en vision de près. Et c’est souvent en vision de près qu’il faut résoudre le problème.

 Que peut-on faire? Comment tenter d’éviter la myopie?

 Expliquons un peu plus cette notion importante:

 On considère que la réfraction est «normale» chez un enfant s’il montre une légère hypermétropie qui protège contre l’apparition de la myopie. Cette hypermétropie agit comme un «tampon» ou un «amortisseur» contre la myopie. Avec les années, on pourra noter à l’examen visuel que l’hypermétropie diminue vers l’emmétropie (plus aucune hypermétropie de protection). Quand l’enfant est emmétrope, il n’y a qu’un pas pour que la myopie apparaisse. Et ce pas est vite franchi.

Le schéma suivant en explique le cheminement:

La pré-myopie

Si l’hypermétropie (facteur de protection) tend à diminuer, il faut parfois penser à corriger la vision de près avant que n’apparaisse la myopie.

Cela se fait le plus souvent avec des lentilles bifocales (visibles ou non) afin que l’enfant puisse voir à la fois de loin et de près ou de simples lunettes de lecture. En effet, ces lentilles permettent un bon équilibre entre la vision de loin et celle de près: en vision de près, l’alignement des yeux et la focalisation s’améliorent.

Quand la myopie s’installe

Même lorsque la myopie est peu importante, elle peut affecter l’acuité visuelle au loin de façon significative.

Un examen visuel complet nous permettra d’évaluer si on doit corriger la vision de près et si l’on doit corriger une portion ou la totalité de la myopie.

Une option, que malheureusement nous voyons trop souvent, est la simple correction de la myopie, sans se préoccuper de la vision de près. Cette option est celle qui peut causer le plus de tort. En effet (voir la figure qui suit), si on corrige simplement la myopie dans les verres, l’enfant verra plus clair au loin mais lira de près à travers une puissance qui sera inadéquate (trop forte) et détrimentaire pour la lecture. Ces verres vont cause un effort supplémentaire sur l’alignement des yeux et la focalisation et forcera une distance de lecture plus rapprochée.

Dès lors, la myopie aura tendance à augmenter sans cesse. Il arrive même que certains enfants voient leur myopie doubler de valeur à chaque année!

Défocalisation périphérique

Lorsque que nous sommes jeune enfant, l’œil comme le reste de notre corps, montre une croissance, et toutes les parties de l’œil y participent et ainsi, au niveau de la rétine, l’œil devrait toujours recevoir  une image claire. Cette croissance s’appelle l’emmétropisation et devrait s’arrêter vers l’âge de 6 ans. Ce processus tente d’éliminer toute myopie ou hypermétropie trop importante chez l’enfant.

Il semblerait que chez certains enfants, cette emmétropisation ne s’arrête pas. Il y aurait une défocalisation (embrouillement) dite hypermétropique dans la région de la rétine périphérique; cette partie de la rétine envoie un message chimique (via des modulateurs) qui aura pour but de rétablir la focalisation par une modification de la puissance réfractive ou de la dimension des diverses parties de l’œil… ce qui entraîne une myopisation. Le problème viendrait du fait que la mise à foyer de la rétine centrale et de la rétine en périphérie n’est pas simultanée.

C’est le même processus qui est enclenché quand on corrige la myopie sans tenir compte de la vision de près (image du centre). L’acuité visuelle est rétablie mais la défocalisation périphérique persiste lorsque l’enfant travaille en vision de près. D’où l’augmentation possible de la myopie avec le temps. Une correction qui tient compte à la fois de la vision de loin et la vision de près (image de droite) est beaucoup plus adéquate.

Des études montrent que la prescription de verres simple vision (pour la vision de loin seulement) qui sont utilisés lors de la lecture constitue l’option qui cause le plus d’augmentation de la myopie. Par exemple :

«Divers chercheurs ont suggéré que la défocalisation hypermétropique périphérique peut jouer un rôle dans le développement et la progression de la myopie. Nous avons montré que les verres simple vision utilisés pour corriger la myopie peuvent causer une augmentation de la défocalisation hypermétropique à la rétine périphérique dans les yeux des enfants chinois. L’ampleur de cette augmentation tend à s’accentuer lorsque la myopie est plus avancée, en particulier dans les cas où on trouve des niveaux modérés de la myopie».

  • Lin Z, Martinez A, Chen X, Li L, Sankaridurg P, Holden BA,  , Ge J. Peripheral defocus with single-vision spectacle lenses in myopic children. Optom Vis Sci. 2010 Jan;87(1):4-9.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :