Bienvenue dans le monde de la vision des enfants!

Photo JPL-blogueDepuis environ 5 ans, une nouvelle théorie a été lancée : les enfants qui pratiquent peu d’activités extérieures en plein air sont en moyenne plus myopes (ou moins hypermétropes) que ceux qui pratiquent une activité de plein air de manière régulière et prolongée. Les enfants qui en plus d’une faible activité de plein air pratiquent régulièrement des activités sollicitant la vision de près (lecture, jeux vidéos sur console portative, etc.) avaient trois fois plus de chance d’être myope que ceux qui pratiquent beaucoup d’activités de plein air et peu d’activité de lecture.

Le professeur Ian Morgan (Australian National University), met en évidence un autre facteur de risque : pour lui le facteur essentiel est simplement le manque de lumière naturelle. Un neurotransmetteur produit dans la rétine sous l’effet de la lumière, la dopamine, éviterait en effet la croissance excessive de l’œil pendant l’enfance. Si passer des heures à lire, jouer ou travailler sur un écran favorise la myopie, selon Morgan c’est indirectement parce que l’on passe alors beaucoup moins de temps dehors {1}.

Ces données ont été corroborées à ceux d’une étude conduite à Singapour sur des adolescents, qui étaient d’autant moins myopes (ou plus hypermétropes) qu’ils pratiquaient des activités de plein air {2}

Il semblerait que ce soit le temps passé dehors qui soit un élément protecteur contre la myopie, plutôt que la pratique du sport en elle-même (pas d’influence du sport intérieur sur la prévalence de la myopie). Ceci a été corroboré plus récemment par l’étude de Guggenheim et coll. {3}

  1. Rose et al. Outdoor activity reduces the prevalence of myopia in children. Ophthalmology 2008 115: 1279–1285.
  2. Dirani et al. Outdoor activity and myopia in Singapore teenage children. Br J Ophthalmol. 2009; 93: 997–1000.
  3. Guggenheim JA, Northstone K, McMahon G, Ness AR, Deere K, Mattocks C, St Pourcain B, Williams C. Time outdoors and physical activity as predictors of incident myopia in childhood: A prospective cohort study Invest Ophthalmol Vis Sci. 2012 Apr 6. 

myope-enfant

Source: http://www.alancarlsonmd.com/wp-content/uploads/2011/06/im084057.jpg

Nouvelle étude

Une nouvelle étude toute récente (février 2013) conduite au Danemark montre que pour les enfants myopes, la vision s’est détériorée rapidement quand les jours sont plus courts (période de l’hiver) et plus lentement pendant les mois d’été. Cette étude avait pour but de déterminer si la lumière du jour pouvait ralentir la progression de la myopie chez les enfants.

« C’est probablement l’exposition à la lumière qui provoque une moindre progression de la myopie pendant les périodes avec les plus longues journées d’ensoleillement », a déclaré l’auteur principal, le  Dr Cui Dongmei, un ophtalmologiste de l’Université de Sun Yat-sen University à Guangzhou, en Chine.

Cui et ses collègues ont analysé les données d’une recherche clinique qui comprenait 235 enfants âgés de 8 à 14 ans atteints de myopie, au Danemark – où les plages de longueur des jours s’étendent de sept heures en hiver à près de 18 heures en été.

Au cours des six mois avec le moins de lumière du jour, la myopie a progressé de 0,32 dioptrie. En comparaison, la vision des enfants s’est détériorée de 0,28 dioptrie au cours des mois les plus ensoleillés.

Avec l’augmentation de la longueur du globe oculaire (longueur axiale) de l’avant vers l’arrière, la myopie a tendance à s’aggraver. Lors de la période hiver, la longueur axiale chez les participants de l’étude a augmenté en moyenne de 0,18 mm, par rapport à 0,14 mm durant l’été, selon les résultats publiés dans la revue Ophthalmology.

Les heures accumulées durant la journée variaient 1660 à 2804 heures. Des corrélations significatives ont été trouvées entre les heures de lumière du jour et entre autres la progression de la myopie (P = 0,01). Chez les enfants avec une moyenne de 2782 ± 19 heures de lumière du jour, la progression myopique était plus importante que chez les enfants qui cumulaient moins d’heures à l’extérieur.

Note : si statistiquement, il existe une différence dans la progression de la myopie entre les deux groupes, peut-on affirmer que ces résultats sont cliniquement significatifs? Non! Sur une période d’un an, on peut ainsi estimer une progression de 0,60 dioptrie si les enfants des deux groupes réagissent de la même façon. La seule différence est la variation saisonnière au cours de l’année.

myope-enfant2

Source: http://www.cataract.com.sg/neuro.htm

Les chercheurs n’ont cependant pas analysé combien de temps les enfants ont passé à l’extérieur, mais ont estimé la probabilité des enfants de jouer à l’extérieur. Les enfants danois jouent à l’extérieur beaucoup plus en été, et très peu en hiver, lorsque les températures tournent autour du point de congélation pendant quatre mois, selon Cui.

Les recherches antérieures sur la myopie chez les enfants aux États-Unis ont constaté que la situation se détériore davantage au cours des six mois de l’année scolaire et moins pendant les six mois entourant l’été.

Mais une autre étude réalisée à Singapour, où les jours sont de la même longueur toute l’année, n’ont trouvé aucune différence saisonnière dans la progression de la myopie.

L’idée que la lumière du jour puisse protéger les enfants contre la progression de la myopie est une théorie relativement nouvelle, affirme le professeur Jeffrey Cooper du Collège d’optométrie de l’Université de l’État de New York à Manhattan.

Des études chez les mammifères et les oiseaux ont constaté que l’exposition à la lumière joue un rôle dans le développement de l’œil, et que les animaux élevés dès leur jeune âge à une exposition fréquente à la lumière de haute intensité peuvent être quelque peu protégés contre la myopie. Aucun effet similaire n’a été observé avec une exposition à la lumière à l’âge adulte.

« Les résultats de la nouvelle étude ne peuvent prouver vraiment que la lumière du jour provoque une diminution de la progression de la myopie», dit Cooper. «Il n’existe aucune preuve que l’augmentation de l’exposition à la lumière à l’extérieur va réduire la progression de la myopie,» selon Cooper, qui n’était pas impliqué dans cette recherche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :