Bienvenue dans le monde de la vision des enfants!

Les enfants qui passent plus de temps à l’extérieur et qui pratiquent des sports sont moins susceptibles d’être myopes, selon une étude récente dans un vaste groupe de jeunes urbains de six ans.

«Le mode de vie au début de la jeunesse est très associé à l’apparition de la myopie», explique le docteur Caroline Klaver du centre médical Erasmus à Rotterdam.

«Ne pas être à l’extérieur, et effectuer beaucoup de travail de près augmentera beaucoup le risque.»

Bien que des facteurs tels que le fait d’être très instruits et un patrimoine non européen ont traditionnellement été liés à une myopie, la nouvelle étude suggère que la façon dont les jeunes enfants passent leur temps dehors est susceptible d’être la source sous-jacente de ces différences.

Les chercheurs ont examiné 5 711 enfants à Rotterdam qui ont participé depuis leur naissance, avec leurs mères, à une étude à long terme. À l’âge de 6 ans, la prévalence de la myopie était de 2,4 % (n = 137). Les enfants myopes ont passé plus de temps à l’intérieur et moins à l’extérieur que les enfants non myopes (p <0,01), avaient une plus faible teneur en vitamine D (p = 0,01), avaient un indice de masse corporelle plus élevé et participaient moins aux sports (p = 0,03).

Les chercheurs ont utilisé des techniques statistiques pour analyser une grande variété de facteurs, y compris les aspects sociaux et économiques familiaux, l’ethnie, le mode de vie, les niveaux d’éducation des parents, les activités des enfants et tout lien entre ceux-ci et la probabilité qu’un enfant soit myope.

L’équipe d’étude a constaté que les enfants myopes passaient moins de temps à l’extérieur, avaient des niveaux inférieurs de vitamine D, avaient un indice de masse corporelle plus élevé et étaient moins susceptibles de faire du sport que les enfants qui n’étaient pas myopes. Être de descendance non européenne, avoir une mère avec un faible niveau d’éducation et un faible revenu familial ont également été associés à la myopie, les chercheurs ont constaté que les facteurs de style de vie expliquaient la plupart de ces risques.

L’étude était limitée par le faible nombre d’enfants atteints de myopie et le manque d’information sur la myopie des parents – «un facteur de risque de myopie bien connu», note l’auteur.

« Les différences dans la prévalence de la myopie entre les groupes ethniques qui ont généralement été supposés être à la base de la génétique peuvent en fait être dus à des différences dans le mode de vie entre les groupes ethniques », a déclaré le Dr Jeremy Guggenheim, professeur d’optométrie à l’Université de Cardiff au Royaume-Uni.

«La nouvelle étude et d’autres travaux récents suggèrent que cet effet préventif du temps passé à l’extérieur est bénéfique même à très jeunes âges, par exemple, de 3 à 6 ans» », a déclaré Guggenheim, qui étudie les causes de la myopie et collabore parfois avec l’équipe de Klaver, mais n’a pas participé à l’étude en cours.

«Trop de travail, comme la lecture et l’utilisation de dispositifs portatifs, peut également constituer un risque, a-t-il ajouté.

Pour aider à prévenir la myopie, a déclaré Klaver, les parents devraient inciter les enfants à jouer dehors pendant 15 heures par semaine et limiter le «travail de près» à pas plus de 45 minutes continues.

«Fondamentalement, cette étude ajoute à la preuve que nous voyons et provenant de nombreuses autres études et de nombreux autres pays, qu’il existe certainement un lien entre l’activité de plein air et la myopie chez les enfants », a déclaré Susan Vitale du U.S. National Eye Institute.

(Reuters Health)

SOURCE: Tideman JWL, Polling JR, Hofman A, Jaddoe VW, Mackenbach JP, Klaver CC. Environmental factors explain socioeconomic prevalence differences in myopia in 6-year-old children. Br J Ophthalmol. 2017 Jun 12. pii: bjophthalmol-2017-310292. doi: 10.1136/bjophthalmol-2017-310292.

Images: https://commons.wikimedia.org

D’autres études ont également examiné la relation entre le temps extérieur et la myopie (et bien d’autres…):

• Wu PC, Huang HM, Yu HJ, Fang PC, Chen CT. Epidemiology of Myopia. Asia Pac J Ophthalmol (Phila). 2016 Nov/Dec;5(6):386-393.

• Deng L, Pang Y. The role of outdoor activity in myopia prevention. Eye Sci. 2015 Dec;30(4):137-9.

• Isaacs D, Wood N. Let’s not be short-sighted: Increased outdoor activity reduces myopia. J Paediatr Child Health. 2016 Oct;52(10):969. doi: 10.1111/jpc.13358.

• Suhr Thykjaer A, Lundberg K, Grauslund J. Physical activity in relation to development and progression of myopia – a systematic review. Acta Ophthalmol. 2016 Dec 14. doi: 10.1111/aos.13316.

• Guo Y, Liu LJ, Tang P, Lv YY, Feng Y, Xu L, Jonas JB. Outdoor activity and myopia progression in 4-year follow-up of Chinese primary school children: The Beijing Children Eye Study. PLoS One. 2017 Apr 27;12(4):e0175921. doi: 10.1371/journal.pone.0175921. eCollection 2017.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :